L’épopée des pionniers


L’épopée des pionniers de la Néphrologie : le retour !


Si Gabriel Richet était encore là, tout le monde fêterait ses 100 ans.
Mais dans les vacances de Noël, qui pense encore à un « non anniversaire » si  digne d’Alice au pays de merveilles ?

Si Gabriel Richet était encore là, tout le monde fêterait ses 100 ans.
Il nous manque.
Aussi mes grands amis Paolo Genovese et Davide Giuva ne sont plus là.
Mes amis avec lesquels on avait imaginé le projet des pionniers, un soir, à la table de la cuisine, avec Gil Richiero, le cinéaste, Giorgio Cattaneo, le poète, et Pierre Ronco, le néphrologue.

Beaucoup de temps a passé. Le grand Richet nous a quitté, avec son bagage de mémoire.
Mes amis sont partis avec la grâce silencieuse des artistes méconnus.

Nous sommes encore là, à ressentir l’absence des uns et des autres.

C’est pour cette absence, mais en honneur de leur présence qui nous accompagne, de leur force, de leur envie de vivre, et de leur capacité à dépasser les obstacles, qu’on a décidé de reprendre, avec Gil les histoires des pionniers.

Dans un moment de crise globale, de faiblesse de l’Europe, de critique des systèmes sanitaires, mais aussi d’augmentation de l’espérance de vie, de vieillissement de la population, il faut penser à nos racines, il faut chercher d’où nous venons, et par la grâce de qui et pour quelle raison.

Dans l’espoir que la beauté de l’expérience des pionniers puisse nous donner la force de faire face aux difficultés et l’enthousiasme d’en rire, en hommage au Pionnier des pionniers, nous sommes heureux de vous offrir une nouvelle série d’interviews.

Comme le grand Richet disait : « il faut un titre ».

A vous de le donner.

Giorgina Piccoli et Gilberto Richiero
cineastes

richet

Posts les plus consultés de ce blog

1er Congrès de la SFNDT

AG SFNDT

Calculateur CKD-EPI