Jules Traeger in memoriam

Jules TRAGER (1920-2016) 


Pr Gabriel Richet


Jules Traeger (1920-2016)

Le Professeur Jules Traeger nous a quittés le 25 mai 2016, dans sa 97ème année. 

La communauté néphrologique honore la mémoire de cet homme qui fut un des leaders mondiaux de la lutte contre les maladies rénales. Professeur de Médecine à l’Université Claude Bernard en 1967, chef de service de Néphrologie de 1965 à 1986 à l’hôpital de l’Antiquaille puis à l’hôpital Edouard Herriot à Lyon, directeur de l’unité INSERM U80 de 1968 à 1984, il fut Président de la Société de Néphrologie, de la Société Française de Transplantation, de la Société Européenne de Dialyse et Transplantation, et contribua en 1960 à la création de la Société Internationale de Néphrologie. 

Le Professeur Jules Traeger était Professeur Emeritus de Néphrologie, Membre correspondant de l’Académie nationale de Médecine, Docteur honoris causa de nombreuses universités dans le monde entier. Il avait reçu en décembre 2003 les insignes de Commandeur de la Légion d’Honneur. 

Son œuvre est immense, dans tous les domaines de la néphrologie : pionnier de l’hémodialyse chronique puis de la transplantation rénale en France dans les années 60, de la recherche sur les traitements anti-rejet avec le sérum anti-lymphocytaire en 1963, de la dialyse à domicile avec la fondation de l’Association pour l’Utilisation du Rein Artificiel à Lyon (AURAL) en 1974, de la transplantation multi-organes, il fut un promoteur infatigable des innovations thérapeutiques avec ces dernières années une contribution essentielle au développement de l’hémodialyse quotidienne. 

Il était un homme curieux, exigeant, attachant et fidèle. Ses innombrables collaborateurs et élèves gardent un souvenir ému de cette brillante intelligence qui vient de s’éteindre.

Maurice Laville





Le monde de la néphrologie est en deuil, le professeur Jules Traeger est décédé ce mercredi 25 mai à l’âge de 96 ans. 

Patron de l’école lyonnaise, il restera dans l’histoire de notre spécialité comme un pionnier ayant le premier en Europe traité par hémodialyse les patients en IRC dès 1961, mis en HD à domicile le 1er malade en France en 1966, et en ce qui concerne les transplantations rénales pratiquées à Lyon depuis 1963, il faut signaler quelques xénogreffes en 1964, la mise au point et l’utilisation du SAL à partir de 1968, la première double greffe rein-pancréas en 1976 et une activité de son équipe de transplantation la plus importante de France … 

Le professeur Traeger chef de service de néphrologie de 1957-1986, a été aussi directeur d’une unité INSERM à partir de 1968, Président de l’AURAL, Président de la Société de Néphrologie, de l’EDTA, de la Société Française de Transplantation et administrateur des Hospices Civils de Lyon. 

Même après sa retraite hospitalo-universitaire, Il est resté très actif, en particulier à l’AURAL où il a œuvré, depuis une vingtaine d’années au développement d’un programme d’hémodialyse quotidienne courte. 

Un des pères de la néphrologie mondiale nous a quittés, ayons une pensée pour lui … 

Roula Galland










Venez aussi revoir la rémise de la médaille Jean Hamburger par le Pr Maurice Laville

Posts les plus consultés de ce blog

Bourse Baxter

Calculateur CKD-EPI

1er Congrès de la SFNDT