Infos Mme cadart

Message de madame Cadart (AFIDTN) - 03-02 13:27

Bonjour,
Didier Borniche et Jill (néphrologue belge) sont actuellement en transit à Saint Domingue. Je les ai eu hier soir au téléphone, ils avaient des yeux grands ouverts sur une assiette de frites et une bière J ! Un don du ciel …
Ils y avaient retrouvé Nathalie Eyhartz (infirmière de Bordeaux) juste avant son départ pour Madrid où elle est actuellement en attendant son vol pour Bordeaux.
Une psychologue de MSF les a accompagnés, c’est une procédure habituelle pour ceux qui font de telles missions, qui plus est celle-ci qui a été encore bien plus rude que tout ce qui avait pu se faire jusqu’à présent.
Une autre infirmière française part demain, il s’agit de Sylvie Labbé, infirmière à l’hôpital Tenon à Paris. Nous sommes dans l’attente de ses billets d’avion. Jill lui a demandé si elle pouvait emporter avec elle des cathéters fémoraux pour dialyser une enfant de 15 ans d’1m50 et de 35kgs !

Afin d’assurer la liaison, Corinne, l’infirmière franco-suisse encore en place, a repoussé son départ au 9 février.
Le néphrologue, Noël arrivé le 21 janvier repartira à Saint Domingue le 4 février.

Comme vous l’avez vu dans mon précédent message, il est prévu encore un départ de 2 infirmières et un technicien le 8 février et 2 infirmières et peut-être un technicien pour le 14 février.
Dans un message ce matin au Pr Vanholder, Noël dit :
(Je traduis)

Il n'est pas évident pour moi que la mission doive se poursuivre au-delà de la mi-février car nous n'avons plus qu'un patient en crush syndrome nécessitant encore des dialyses très occasionnelles. Nous soignons les nouveaux patients chroniques comme on s'’y attendait et cela va continuer indéfiniment.
Corinne a suggéré que nous planifions la fin de la mission qui pourrait inclure la formation continue du personnel local, faire des arrangements avec les firmes (laboratoires) pour l'arrivée de nouveaux générateurs et la mise en place d'une chaîne d'approvisionnement. Comme Corinne a l'expérience d’une mission précédente, il peut être utile de finaliser cela pendant qu'elle est ici afin que les équipes suivantes aient une idée claire de ce qui va suivre et quand et comment mettre fin à la mission.

Quand toutes les équipes seront rentrées, nous ferons un reportage dans la revue “Echanges » de l’AFIDTN.

Anne-Marie CADART

Posts les plus consultés de ce blog

Bourse Baxter

Calculateur CKD-EPI

1er Congrès de la SFNDT