En résumé

En résumé (Q. Meulders) :
- L'ASN est normalement en charge des aspects néphrologiques de la crise
- L'ASN a contacté la Société de Néphrologie dans un premier temps
- L'ISN (RDRPF) est sur place, a l'expérience et le know-how

Les sources martiniquaises (Dr Dueymes) indiquent que :
- tous les néphrologues sauf un (Dr Metayer) sont décédés ou portés disparus
- les trois centres de dialyse d'Haïti son détruits (1 CHG, 2 privés)
- les avions militaires qui font leurs nombreuses rotations vers Haïti de FDF, partent pleins mais reviennent vides (frontières ouvertes dans le sens Haïti --> Martinique d'après info B. Lantz)
- 2 assistants néphros haïtiens sont à FDF dans l'équipe de J-M Dueymes et ont des infos en provenance directes d'Haïti
- il a été dit que certains malades IRC avaient été pris en charge à St-Domingue, mais c'est extrêmement improbable

En outre :
- le nombre de crush syndrome est probablement sous-estimé.
- le nadir des IRA est habituellement de 7 jours (on y est !), mais pourrait être différent (R. Vanholder)

Posts les plus consultés de ce blog

1er Congrès de la SFNDT

AG SFNDT

Calculateur CKD-EPI